Actualité du lundi 26 mars 2018


Zoom sur Robin QUINTRIC

Régulièrement, venez découvrir un Joueur/Dirigeant du Landi FC ...



Aujourd'hui, zoom sur Robin QUINTRIC, Joueur Sénior de l'Équipe Fanion.

Robin se présente :
- Ton prénom / nom : Robin Quintric.
- Ton surnom : Rob'.
- Ta ville de naissance : Brest.
- Ton âge : 23 ans.
- Ta situation familiale : En couple.
- Ton job de tous les jours : Professeur d’EPS.
- Tes loisirs/passions, hors foot : La pêche, la plongée sous-marine, les balades ... la nature en général !
- Ta plus grande qualité : La tolérance.
- Ton pire défaut : Rancunier.
- Ton plat préféré : Les pâtes au saumon, de ma mère bien-sûr !
- Ta plus grande phobie : Les serpents !
- L'endroit où tu rêves d'aller : L’Amérique du Sud.
- Ton film culte : Le dîner de con.
- Une seule chose à emporter sur une île déserte : Ma copine ! Quoique ...
- Ta plus grande fierté : Mes petits U11 du SB29.
- Ton plus grand regret : Je ne regrette jamais, je m’adapte !
- Un talent ou super-pouvoir que t'aimerais posséder : Le toucher de balle de Ronan Lemoine !
- "Dieu créa la femme", t'aurais créé quoi, toi : Le téléporteur, pour aller jouer à Quintin (ça aurait été utile).
- Ta devise/proverbe préféré : "Ceux qui ont peur, c’est des peureux".
- Je te donne 30€ pour le WE, t'en fais quoi : Une bonne tournée dans un pub, sans hésiter !
- Tes Club précédents : AS Sizun / Le Tréhou.
- L'année de ta 1ière licence au LandiFC : 2015.
- Tes "Fonctions" au LandiFC : Joueur sénior.
- Ton poste sur le terrain : Milieu de terrain défensif.
- Ton but d'anthologie : Lors de ma première saison à Landi en DSR, je crois que l’on recevait Uzel-Merléac ; un ballon est mal dégagé par la défense adverse, il me revient dans les pieds aux 25m ; j’ai déclenché une lourde frappe, coup du pied, qui s’est logé dans la lucarne en laissant le gardien pantois ... et mes coéquipiers aussi d’ailleurs ...
- Tacle ou passement de jambes : Tacle !
- Un modèle particulier de chaussures de foot : Je suis chez Adidas, mais pas de modèle particulier.
- Un rituel d'avant-match : Des pâtes, 3h avant le coup d’envoi.
- Tu viens de perdre 10-0, tu fais quoi : Je me remets en question.
- Match de Coupe ou de Championnat : Championnat, « notre pain quotidien » comme disait un de mes anciens entraîneurs ...
- Ta grosse blessure : Fracture de l’avant-bras la saison dernière contre Bodilis, ça m’aura quand même laissé presque 1 an loin des terrains ...
- Le LandiFC en 1 mot : Plaisir !
- Ton meilleur souvenir foot au LandiFC : La montée, l’an passé !
- Ton plus mauvais souvenir foot au LandiFC : Ma blessure.
- Ton conseil aux jeunes du Club : « Je ne perds jamais : soit je gagne, soit j’apprends » (N.Mandela).
- La plus belle chose dans le foot : Un but à la dernière seconde !
- Ton meilleur souvenir de supporter : La victoire du Stade Brestois contre Saint-Etienne en 2010 avec, à la clé, la première place de la Ligue 1.
- Un match d'anthologie : Finale de la Ligue de Champions en 2005, Liverpool-Milan, avec le scénario que tout le monde connaît et qui est d’ailleurs souvent repris, comme exemple, par les coachs le dimanche dans les causeries de mi-temps.
- Ton sportif pro préféré : Steven Gerrard.
- Ton Club de foot pro préféré : Le Stade Brestois 29.
- Ta plus belle 3ième mi-temps : Une caisse noire à Sizun avec une histoire de piscine ... je n’en dirai pas davantage ...
- Le gars de ton équipe toujours en retard : Karim Amara.
- La grande gueule de ton équipe : Stéphane Béchu (mais il est capitaine, donc il a le droit).
- Le gars de ton équipe le plus fayot avec le Coach : David L’Hour.
- Le beau gosse de ton équipe : Nigel Philippe.
- Le gars aux pieds carrés : Stephen Meur.
- Le bûcheron de l'équipe : J’en ai deux, Julien Sadoune et Quentin Toudic.
- Le grand comique de ton équipe : Ronan Lemoine.
- Le co-équipier modèle : Stéphane Béchu.
- Un message à ton Coach : Super ta nouvelle photo de profil !
- Un message aux supporters du LandiFC : Continuez de nous soutenir, allez Landi !!!


  • Pas de match
    ce week end
  • jeudi 19 juil. 2018

  • Pas de bougies
    à souffler aujourd'hui