Actualité du samedi 11 avril 2020


Interview de Stéphane Béchu, 28ème licence au Club

Interview de Stéphane Béchu, Joueur sénior, qui termine sa 28ième (!!) saison consécutive de Joueur au Club ! Une des "Légendes" du Landi FC !



Stéphane Béchu a commencé le foot à 7 ans, c’était lors de la saison 1992/1993 ! Précoce, à 16 ans, il jouait déjà en catégorie Séniors avec, comme Coach à l’époque (saison 2001/2002), un certain Jean Bléas ! Il termine sa 28ième (!!) saison consécutive de Joueur et n’a connu qu’un seul Club ! Interview d’une des « légendes » du Landi FC !

 

Stéphane, tu cumules 28 licences consécutives en tant que Joueur : le foot, c’est la passion d’une vie ?

Depuis tout petit, c’est vrai que le foot est une vraie passion pour moi ; enfant déjà, je passais beaucoup de temps à jouer ; aujourd’hui, j'aimerais y jouer autant, mais c'est plus difficile avec la vie de famille ; quoique « Béchu Junior » est bien parti pour prendre la relève ! Clairement, du matin jusqu’au soir, je pense foot ! Et même la nuit …

Tu n’as connu qu’un seul Club, le Landi FC : qu’a-t-il de si particulier ?

De si particulier, difficile à dire ! Un Club avec des gens passionnés ça c'est sûr ! Des amitiés très fortes sont nées dans ce Club ; le foot à Landi’, c’est sûr qu'on n'y reste pas pour ses infrastructures …

Ton secret pour rester « au top » tous les dimanches, saison après saison ?

L'hygiène de vie et les entraînements sont primordiales ! « RL10 » (Ronan Lemoine) sera sûrement d'accord avec moi ! Et une bonne ambiance, ça fait aussi beaucoup !

Comment vis-tu le confinement ? D’un point de vue sportif, ça doit « bouillir » un peu, non ?

Personnellement, mon corps remercie ce confinement, je  ne me suis pas senti aussi bien depuis septembre ! D'un point de vue psychologique, c'est plus compliqué : l'odeur de la pelouse me manque, les vestiaires aussi.

La première chose que tu feras une fois le confinement levé ?

Retourner sur un terrain, biensûr !!!

Ta prochaine saison, tu la vois comment ?

Mon corps me fais comprendre qu'il est temps pour moi « de lever le pied » ! Je me voyais donc arrêter en fin de saison, si possible sur une montée en R2 ; mais ce virus ne pourra pas mettre fin à ces 28 licences de cette façon-là !


  • Pas de match
    ce week end
  • samedi 30 mai 2020

  • Benjamin BLAUDEZ